Great, we are now open ! laughing

Pandémie

La santé à l’heure de la pandémie

Notre système immunitaire est notre meilleur bouclier contre les virus

En ces temps où nos yeux et nos oreilles sont submergés par les informations incessantes sur le “Coronavirus” ou virus COVID-19 qui se propage de manière pandémique, il est essentiel de relativiser les choses.

La France compte à elle seule plus de 10 000 décès dus à la grippe chaque année, le Cambodge plus de 4 000 décès dus au diabète. Dans le monde, des millions de personnes meurent chaque année de diverses maladies et accidents.

Au nom d’un principe de précaution, les Etats tentent de mettre en place des mesures de prévention des risques, alors même qu’ils ne disposent pas de connaissances réelles sur le virus et sa propagation. Les médias s’emparent du sujet, il y a des pénuries de masques, des fermetures d’écoles et d’usines… bref, la psychose s’installe.

En agissant ainsi, nous propageons la peur, qui est un véritable fléau pour la santé. En effet, pour la médecine chinoise, la peur est associée à l’énergie des reins, et donc un excès de peur endommage les reins, source de notre énergie vitale. Pour beaucoup, qui vivent déjà dans l’insécurité financière ou professionnelle, cette peur renouvelée va continuer à affaiblir leur organisme, et donc leur immunité.

La meilleure façon d’éviter d’être affecté par un virus est de maintenir une bonne immunité !

La médecine chinoise (MTC) et les symptômes de la grippe

En MTC, on parle d’attaque de l’organisme par une énergie perverse comme le vent, la chaleur ou le froid, l’humidité ou la sécheresse. Lorsque l’organisme se défend contre l’agresseur extérieur, des symptômes apparaissent. Dans le cas de la grippe, nous sommes confrontés à une attaque de vent et de froid.

Le vent en médecine chinoise est le vecteur des éléments pathogènes. Les symptômes nous indiquent que le corps est effectivement en train de lutter et donc que la couche protectrice du corps est mobilisée pour défendre les couches profondes ainsi que les organes.

Des complications apparaîtront et le mal ira directement à l’endroit le plus faible du corps (poumons, cœur, reins…).

Les Chinois disent : “La faiblesse intérieure attire le mal extérieur.” A l’inverse, cela signifie qu’un organisme en bonne santé aura une bonne immunité.

Pour en revenir à la peur, elle va à la longue nuire aux reins, qui sont une véritable batterie de l’organisme. et une composante du système immunitaire. Si la batterie des reins est rechargée, il ne va pas laisser entrer un pervers extérieur. Préserver ses reins, c’est renforcer nos défenses immunitaires, notre capacité d’adaptation et l’immense pouvoir d’autoguérison de notre corps.

C’est la raison pour laquelle il est important d’être vigilant.

Pour cette raison, les jeunes enfants sont moins touchés par ce type d’épidémie car leur batterie rénale est “gonflée à bloc”.

La médecine chinoise a également toujours préconisé le maintien d’une bonne santé, à travers l’enseignement de Yǎngshēng, des techniques de préservation de la santé (littéralement “Nourrir la vie”). En agissant ainsi, nous évitons tout simplement les maladies. Alors, si la peur du coronavirus vous gagne, prenez soin de votre santé, faites du sport, mangez sainement, reposez-vous et si nécessaire prenez des plantes qui renforcent l’immunité.

Et n’hésitez pas à consulter votre médecin chinois ou acupuncteur référé afin qu’il vous aide à rééquilibrer vos énergies et à retrouver une immunité optimale !

Trois boissons pour tonifier les reins

Voici trois remèdes que vous pouvez prendre sur une quinzaine de jours pour tonifier vos reins.

Attention : ne les prenez pas si vous êtes déjà malade. En effet, en médecine chinoise, on ne tonifie pas son corps si les symptômes de lutte contre un pervers extérieur sont présents (fièvre, courbatures…).

Décoction d'anis étoilé

Faites bouillir une poignée d’anis étoilé dans 0,5 l d’eau pendant 30 minutes. Buvez un verre de cette décoction tous les jours pendant 10 à 15 jours. 

2. Un tonic comme le cordyceps

Disponible dans les pharmacies chinoises. D’autres types de toniques peuvent remplacer le cordyceps. Par exemple le ginseng en combinaison avec d’autres plantes.

3. Notre preparation Qīngchūn bǎo

Notre recette santé à télécharger ici. Les ingrédients sont vendus dans les pharmacies chinoises ou en ligne (disponible à partir du 15.3.2020)

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

Automédication : vertus et pièges

L’automédication par des solutions naturelles est un phénomène en pleine expansion. Cette démarche, bien que positive, doit être faite avec discernement.

Consultations en ligne

La téléconsultation en médecine chinoise est une alternative intéressante pour les personnes qui ne peuvent pas venir à l’Essence of health. par l’application Discord.

Découverte de la MTC article

[fusion_builder_container admin_label="" hundred_percent="no" hundred_percent_height="no" hundred_percent_height_scroll="no" hundred_percent_height_center_content="yes" equal_height_columns="no" menu_anchor=""...